Mon Blog

Enfant réfugié noyé. Libye Zouara 2015.

Enfant réfugié noyé Zouara Libye 2015.

Vous êtes en trop !

Quand je pense à tous ces noyés que j'ai vus sur les plages libyennes, ça me fait mal d'entendre les discours haineux sur l"invasion" des clandestins.

Parmi toutes ces victimes, j'en ai connu beaucoup lorsque j'étais médecin dans le désert mauritanien. Il leur a fallu beaucoup de courage pour partir, mais ils ont bien été obligés puisque le Sahara avance de quarante kilomètres par an.

Certains de ceux qui voudraient les rejeter à la mer se disent chrétiens. On ne sait plus quel menteur croire. C'est le cas d'Orban et de Salvini. Ce denier est un imposteur. Il profère ses discours de haine un chapelet à la main. C'est un imposteur ! Il oublie que le dernier mot du Christ lors du jugement dernier sera : "J'étais un étranger et vous ne m'avez pas accueilli." On ne peut pas se dire chrétien et rejeter les réfugiés de la guerre ou de la faim; surtout les femmes et les enfants innocents. Je conserve toujours dans mon cerveau les larmes de cette femme africaine à qui j'apprenais que son nourrisson était mon noyé. C'était à Lampedusa, l'année dernière.

On ne peut pas accueillir toutes les misères du monde, notre égoïsme a pris toute la place.


0 Commentaire(s)

Postez un commentaire

En cochant cette case je confirme que je ne suis pas un robot spammeur.
Je reconfirme que je ne suis pas un robot spammeur.