Mon Blog

Un maillet de juge

Ma contribution à la justice

Ma contribution concerne le fonctionnement du ministère de la Justice.

En droit français, le peuple est souverain, je propose de lui rendre sa souveraineté.

L'instance suprême de la justice est la commission de révision des condamnations judiciaires. Depuis la libération, elle n'a cassé qu'un peu plus de dix condamnations. On ne peut pas croire que la justice ne se trompe pas plus souvent puisque chaque année, elle condamne des milliers d'erreurs médicales. C'est logique, la justice ne peut pas envisager de se condamner elle-même. On ne peut pas demander à des juges de reconnaître que l'institution à laquelle ils ont consacré leur vie puisse se tromper si lourdement.

Pour éviter ce déni de justice qui peut frapper n'importe quel français, je propose que la décision de réviser un procès soit portée par un jury populaire. Si la justice s'est trompée ou a été trompée, elle devrait ainsi se remettre au travail. À mon sens, la révision des procès est l'instance ou la présence d'un jury populaire s'impose le plus et cela ne coûterait pas un sou à l'état.

Il est anormal également que lorsqu'un témoin est convoqué par la commission de révision, le ministère de l'intérieur français puisse s'y opposer. Que l'administratif soit plus puissant que le judiciaire c'est exactement ce que l'Union Européenne reproche à la Pologne.

1 Commentaire(s)

  • image de l'utilisateur

    chantal et serge chapuy

    01/08/2019

    Grace à Geneviève pour la visite du chateau et de votre rencontre ,nous avons passé un agréable moment,plein de richesses et de simplicité.Un grand merci à vous

    Répondre

Postez un commentaire

En cochant cette case je confirme que je ne suis pas un robot spammeur.
Je reconfirme que je ne suis pas un robot spammeur.